Le Conseil d’État renonce à deux mesures sur les salaires

Budget 2019Des prévisions fiscales améliorées poussent le gouvernement à retoucher son budget en faveur des fonctionnaires.

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Conseil d’État a annoncé mercredi soir des décisions favorables aux fonctionnaires. Il renonce à deux mesures portant sur les salaires qu'il avait intégrées à son projet de budget 2019, présenté le 14 septembre. Il rétablit ainsi l'octroi de l'annuité 2019 et renonce à engager les nouveaux collaborateurs deux classes en dessous de ce qu'ils auraient droit normalement.

De nouvelles prévisions fiscales des recettes fiscales pour 2019 s'avèrent en effet plus favorables qu'escompté lors de l'élaboration du budget. «Dans ce contexte, écrit l'exécutif cantonal, le Conseil d’État , attaché à ses responsabilités d'employeur, a pris la décision de proposer au Grand Conseil d'amender ce projet de budget en renonçant à ces deux mesures d'économie.»

Assemblée du Cartel jeudi

Le communiqué précise toutefois que la non-indexation des salaires en 2019 est, elle, maintenue. «Ces décisions s'inscrivent dans un contexte de réformes à mener en concertation avec les représentants de la fonction publique», conclut-il.

Le Cartel intersyndical de la fonction publique réagira presque en direct à ces informations puisqu'une assemblée du personnel se déroulera ce jeudi en soirée. A son menu, notamment: «évaluer les réponses obtenues de la part du Conseil d’État et la prise en compte des exigences posées». (TDG)

Créé: 07.11.2018, 19h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Aéroport: un vol toutes les 87 secondes en 2030
Plus...