Passer au contenu principal

Le concours Nature en ville distingue trois lauréats

Les toits végétalisés de Saint-Jean remportent le premier prix.

Palmarès du concours Nature en Ville 2016. Trois nouveaux sites ont été primés dans le cadre de cette manifestation ouverte par Damien BONFANTI, conseiller administratif de Lancy.   Photo Lucien FORTUNATI
Palmarès du concours Nature en Ville 2016. Trois nouveaux sites ont été primés dans le cadre de cette manifestation ouverte par Damien BONFANTI, conseiller administratif de Lancy. Photo Lucien FORTUNATI
Palmarès du concours Nature en Ville 2016. Luc BARTHASSAT, conseiller d'Etat a pris la parole. Photo Lucien FORTUNATI
Palmarès du concours Nature en Ville 2016. Luc BARTHASSAT, conseiller d'Etat a pris la parole. Photo Lucien FORTUNATI
Palmarès du concours Nature en Ville 2016. Les lauréats en compagnie de Luc BARTHASSAT et de Damien BONFANTI.  Photo Lucien FORTUNATI
Palmarès du concours Nature en Ville 2016. Les lauréats en compagnie de Luc BARTHASSAT et de Damien BONFANTI. Photo Lucien FORTUNATI
1 / 10

«30 000 francs pour faire éclore de nouvelles oasis de verdure, c’est une action peu coûteuse pour inviter un petit bout de campagne dans l’espace urbain», a résumé jeudi le conseiller d’Etat en charge de l’Environnement, Luc Barthassat, avant de désigner les trois gagnants du concours Nature en ville.

1. Les toits végétalisés de Saint-Jean

«Elle qui l’aimait tant, elle le trouvait le plus beau de Saint-Jean», a-t-on envie de fredonner. Elle, c’est Myriam Abourousse, présidente de la coopérative du Renouveau du quartier. Lui, c’est un toit végétalisé d’une superficie de 140 m2à l’avenue des Tilleuls. Ensemble, ils viennent de remporter le premier prix du concours, d’une valeur de 15 000 francs.

«Ce prix tombe pile au bon moment pour nous, s’est réjouie la jeune femme, car ce n’est que la première partie du projet, et cette récompense est un encouragement majeur à poursuivre dans cette voie.» En effet, une action de végétalisation de plus grande ampleur est prévue sur les toitures des cinq modules occupés par la coopérative, soit 1800 m2 au total. Le but est notamment d’améliorer l’isolation thermique. «Ce toit n’est pas accessible pour tout le monde, mais la nature y trouvera son compte», ajoute un autre intervenant.

2. Le parcours didactique du potager communal de Lancy

Le deuxième prix (7500 francs) a été remis au parcours didactique du potager communal de Lancy, au cœur du parc Navazza-Oltramare. La météo pluvieuse de ce jeudi matin n’a pas permis une visite dans les meilleures conditions. «Trente classes ont profité de ces infrastructures l’an dernier», remarque Emily Trombet, déléguée au développement durable de la Commune.

3. Apiculture communautaire et jardinage urbain

Un potager en permaculture à Carouge et un rucher collectif pour observer la vie des abeilles ont valu le troisième prix (7500 francs) à l’association BeeOtop. Des activités pédagogiques sont prévues pour impliquer les riverains.

4. Inscrivez-vous pour 2017!

L’édition 2017 du concours Nature en ville accepte encore les candidatures jusqu’au 15 juin. Le projet doit «développer la biodiversité en ville en créant des habitats propices à la faune et à la flore, favoriser le bien-être des habitants dans l’espace urbain et intégrer une démarche participative, proche des besoins des habitants».

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.