Passer au contenu principal

Les communes genevoises croulent sous les naturalisations

Auparavant, le délai d’attente atteignait deux ans et demi, voire trois ans. Depuis le 1er janvier, il a été ramené à dix-huit?mois. Du coup, le nombre des dossiers en attente de traitement diminue.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.