La commission de gestion se penche à nouveau sur l’affaire Maudet

GenèveLa semaine politique s’annonce chargée pour le président du gouvernement genevois.

Le président du Conseil d’État Pierre Maudet.

Le président du Conseil d’État Pierre Maudet. Image: Enrico Gastaldello

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La pression politique restera vive, cette semaine, pour le président du Conseil d’État Pierre Maudet. Lundi, la Commission de contrôle de gestion (Cogest) reprend ses travaux. Cette entité, composée de quinze membres et présidée par le PLR Yvan Zweifel, doit notamment examiner dans quelle mesure l’homme politique peut garder la responsabilité de l’aéroport international de Genève, ainsi que celle de la Sécurité, pendant la durée de l’enquête pénale en cours.

Ces parlementaires doivent en particulier se déterminer sur une résolution de quatre députés du parti Ensemble à Gauche (EàG) déposée en mai et demandant des éclaircissements sur le renouvellement pour sept ans d’une concession à la société Dnata, contrôlée par les Émirats.

Dans un premier temps, la Cogest a voulu créer une sous-commission composée de trois députés, un par bloc (droite, gauche et formations MCG et UDC). Mais, selon nos informations, des partis politiques vont réclamer la constitution d’une commission plus large: sept membres, soit un par parti représenté au Grand Conseil.

Mercredi, le gouvernement pourrait aussi aborder à nouveau le rôle de Pierre Maudet à la lumière des derniers événements, dont son mea culpa à l’antenne de Léman Bleu. En revanche, la présentation d’abord aussi prévue ce mercredi – par le procureur général Olivier Jornot et le conseiller d’État Mauro Poggia en remplacement de Pierre Maudet – d’une politique commune de lutte contre la criminalité devrait être reportée.

Mais le point d’orgue de la semaine sera sans conteste la présentation par le Conseil d’État, vendredi, du programme de législature 2018-2023, du plan financier quadriennal 2019-2022, ainsi que du projet de budget 2019 de l’État de Genève. Trois gros morceaux. Cette présentation doit être assurée par le gouvernement in corpore et, dans ce contexte, la voix du président du Conseil d’État doit théoriquement peser plus que celle des autres membres de l’Exécutif.

Dans l’après-midi, la plupart des 100 députés genevois se rendront par ailleurs en Valais, et en particulier à Sion, pour leur excursion annuelle. Rappelons que la destination est toujours choisie par le président du Grand Conseil, en l’occurrence Jean Romain, d’origine sédunoise.

Et personne ne doute que les discussions politiques, dans les wagons, porteront sur l’affaire qui secoue le président du Conseil d’État. (TDG)

Créé: 09.09.2018, 22h46

Articles en relation

Maudet avait informé Longchamp d’un séjour semi-officiel

Voyage à Abu Dhabi Deux mois et demi avant son déplacement aux Emirats, Pierre Maudet avait informé le président du Conseil d'Etat de l'époque qu'il rencontrerait des personnalités officielles. Plus...

Pierre Maudet tente un coup de poker médiatique

Voyage à Abu Dhabi Le conseiller d’État reconnaît avoir menti, demande pardon aux Genevois et livre une nouvelle version des faits. Le PLR refuse d’abdiquer. Plus...

Le PLR condamne Pierre Maudet

Genève La section cantonale du parti bourgeois ne cautionne pas les omissions de son ministre à propos de son voyage controversé. Plus...

Pierre Maudet: «J'ai caché une partie de la vérité aux Genevois. Je m'en excuse»

Coup de théâtre Le président du Conseil d'Etat regrette et présente une nouvelle version de son voyage à Abu Dhabi. Plus...

Pierre Maudet est mis à l’écart par le Conseil d’État, mais pas trop

Voyage d’Abu Dhabi L'élu PLR garde son département, sauf les liens avec le pouvoir judiciaire et avec l’Inspection générale des services. En revanche, sa présidence du Conseil d’État est davantage touchée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Barrière de röstis pour les initiatives alimentaires
Plus...