Collex-Bossy doit se pencher sur son aménagement

Élections municipales 2020La législature à venir sera marquée par de grands projets. Le paysage politique bouge aussi.

La mairie de Collex-Bossy.

La mairie de Collex-Bossy. Image: PAOLO BATISTON

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Petite commune, gros dossiers. Collex-Bossy est peut-être à un tournant de son histoire. Les futurs élus vont devoir gérer quatre projets distincts, qui vont façonner durablement le paysage.

Côté immobilier d’abord, la construction de 120 à 150 logements à l’entrée nord du village de Collex, dans le secteur du Bracasset, suscite des craintes chez une partie des habitants. Certains parlent même, exagérément, de «cité-dortoir»! La ferme Constantin, elle, génère beaucoup plus de sympathie. Il est question ici de créer un vrai cœur de village. Le bâtiment pourrait accueillir une épicerie, des ateliers, un café et d’autres animations.

Bien plus épineux, l’énorme projet de décharge de type A (stockage de matériaux de chantier) du côté de Crest-d’El. Porté par le Canton, il mobilise et irrite passablement la population qui craint, non sans raison, de multiples nuisances durant une quinzaine d’années. Le Conseil municipal va devoir donner prochainement un préavis. Un autre projet de décharge, bioactive celle-là, est pour l’heure gelé. Mais pas abandonné définitivement par le Canton…

Un Conseil municipal remanié pourrait être amené à traiter ces dossiers. Un nouveau parti, Collex-Bossy Avenir, a en effet vu le jour et tentera de faire son entrée au Délibératif. Le PLR, lui, se fond sous l’étiquette Collex-Bossy Ensemble, renforcée par l’arrivée de certains anciens démocrates-chrétiens. Mais pas tous. Le PDC Ouvert présente ainsi sa propre liste.

La lutte s’annonce indécise aussi pour les postes d’adjoints, où la «bande des quatre» est de retour. Bernard Fracheboud (Entente communale), Sylvie Malherbe (PLR), Skander Chahlaoui (Collex-Bossy Avenir) et Pascal Crétard (PDC Ouvert) ont déjà croisé le fer il y a trois mois lors d’une élection complémentaire. Les deux premiers avaient été élus, mais sur des scores serrés.

Seule certitude, Ricardo Muñoz restera maire. Il a été réélu tacitement.

Créé: 10.02.2020, 06h57

Les chiffres

Population: 1635 habitants

Sièges à pourvoir: 15 sièges au Municipal, 2 adjoints à l’Exécutif. Le maire a été élu tacitement.

Dépense/hab. par année: 2537 francs

Budget 2020: 4,711 millions

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...