Le Collège Calvin renaît après six ans de travaux

RénovationL’établissement restauré a été inauguré samedi. Cour, façades et toiture ont subi de grosses interventions.

Après dix-neuf ans de procédure, le Collège Calvin, l’un des rares édifices médiévaux de la cité, a terminé sa cure de jouvence.

Après dix-neuf ans de procédure, le Collège Calvin, l’un des rares édifices médiévaux de la cité, a terminé sa cure de jouvence. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est un projet sur le long, très long cours qui s’est enfin terminé. Les études pour la restauration du Collège Calvin ont débuté en 1996, le chantier s’est ouvert en 2008 et l’établissement remis à neuf a été inauguré samedi!

C’est que le bénéficiaire n’était pas une vulgaire bâtisse. Construit en 1559, il est l’un des plus anciens bâtiments de Genève. «C’est l’un des rares édifices médiévaux de la cité, indique Sabine Nemec-Piguet, directrice générale de l’Office du patrimoine et des sites. Il a été classé en 1921, en même temps que la cathédrale et l’Hôtel de Ville. Ce sont trois bâtiments emblématiques.»

Le collège a été agrandi en 1888 avec le dédoublement de l’une de ses ailes et depuis, sa silhouette n’a pas été modifiée. Mais au fil des ans, ses façades, sa cour, sa toiture se sont détériorées. En 2007, les derniers travaux d’importance remontaient à une cinquantaine d’années! Le Conseil d’Etat a alors adopté un projet de loi ouvrant un crédit d’investissement de 9,96 millions de francs pour le rénover. La mission était de taille pour les architectes: restaurer le bâtiment sans le dénaturer et conserver le plus possible d’éléments historiques, tout cela sans entraver son utilisation.

Les interventions les plus lourdes ont concerné la toiture et les façades. Avec quelques surprises parfois: «Nous pensions devoir refaire l’entier de la charpente, qui date de 1559, mais finalement, en la découvrant, nous avons constaté qu’elle était en très bon état, seuls quelques morceaux ont dû être changés», rapporte Nathalie Mermod, architecte à la direction des rénovations à Office des bâtiments.

Au fil du chantier, le projet de restauration a évolué. «C’était une remise en question permanente!» confie Yves Omarini, architecte mandataire du bureau Omarini Micello architectes SA. Les façades ont été nettoyées, colmatées, les fenêtres réparées, le crépi refait et des pierres remplacées avec parcimonie. De nouvelles tuiles ont été posées, «nous avons recherché leur couleur d’origine et l’avons reproduite», précise Sabine Nemec-Piguet.

La transformation de la cour, elle, a entraîné une belle polémique. Des collégiens ont déposé une pétition en mars 2014, avec l’association Sauvons nos arbres!, pour s’opposer à la création d’un chemin bétonné traversant la cour et permettant le passage des véhicules de secours. A cause de cette «semi-autoroute», le nombre d’arbres à planter dans le périmètre passait de quinze à douze. Finalement, le cheminement a été réalisé avec le même revêtement que celui de la cour. L’intérieur de l’édifice a aussi bénéficié de travaux.

Après dix-neuf ans de procédure, le Collège Calvin a désormais terminé sa cure de jouvence. Yves Omarini sourit: «Il est prêt pour vivre 500 ans de plus!» (TDG)

Créé: 27.09.2015, 15h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...