Le Collectif nocturne continue son combat

GenèveLe groupement né il y a deux ans, qui regroupe 60 associations de jeunes, lance un plaidoyer.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Magali Girardin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Né il y a deux ans, le Collectif nocturne s’était fait connaître avec sa pétition «pour une vie nocturne riche, vivante et diversifiée». Cette dernière a produit ses effets, selon le collectif, en obtenant bon écho auprès du Grand Conseil et des communes. Le groupement, qui compte désormais 60 associations de jeunes, fait aujourd’hui un pas de plus en lançant un plaidoyer du même nom que sa pétition. Le but? Présenter la vision du groupement pour la vie nocturne genevoise. Le collectif appelle à «la construction d’une politique qui facilite et planifie la vie nocturne au lieu d’uniquement la réguler». En effet, «le contexte politique et administratif actuel décourage et étouffe les initiatives culturelles et événementielles, en particulier pour les jeunes, qui ont l’impression de ne pas avoir d’espace et de possibilités pour créer et s’exprimer», affirme Sylvain Leutwyler, coprésident de l’association. Le plaidoyer propose par exemple de développer le service Noctambus et de planifier à moyen et long terme des lieux nocturnes accessibles à tous dans le futur quartier Praille-Acacias-Vernets (PAV) et les autres quartiers en développement.

(TDG)

Créé: 18.02.2017, 12h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Elections en Europe: les Verts progressent partout
Plus...