Le classement du relais de l'entrecôte est presque à point

centre villeL’Etat veut classer la brasserie. Le propriétaire du bâtiment s’y oppose. Il a perdu la première manche

Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Relais de l’Entrecôte sera-t-il classé? La réponse est pour bientôt. L’avant-dernier épisode vient de se jouer et il est en faveur des défenseurs du célèbre restaurant de la rue du Rhône. La Chambre administrative vient de confirmer le classement décidé par le Conseil d’Etat, contre l’avis du propriétaire de l’immeuble.

Fondé en 1912, le Relais de l’Entrecôte fait partie de ces restaurants rescapés des purges modernistes des années 70. Il fut le stamm de la Société des Nations avant-guerre et il a conservé sa décoration des années 40. Celle-ci a été jugée digne d’intérêt au point que le Conseil d’Etat l’a classée en 2011.

Cette mesure a été prise dans l’émotion de la fermeture programmée du Relais. Le propriétaire n’a pas envie de maintenir un restaurant, la frite et les livraisons matinales n’étant guère compatibles avec un immeuble de standing. Il a donné congé au locataire. Celui-ci s’est défendu, en vain, jusqu’au Tribunal fédéral. Il doit quitter les lieux en 2013. La procédure de classement n’a rien à voir. Quoique. Pour certains, elle est vue comme le moyen de conserver un restaurant. En gardant la substance, on maintient la fonction. Le Conseil d’Etat ne l’a pourtant pas demandé. Son arrêté de classement ne porte que sur la décoration. Il n’empêche que les juges de la Chambre tournent autour de la question. Ils finissent par affirmer, d’une part, que le classement est une mesure adéquate pour protéger la déco et, d’autre part, que si le classement devait contraindre le propriétaire à maintenir un restaurant, ce ne serait pas la mer à boire.

Le propriétaire, la compagnie d’assurances Zurich, a jusqu’au 23 avril pour faire recours au Tribunal fédéral, nous dit son porte-parole. (TDG)

Créé: 04.04.2012, 10h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Khashoggi, l'Arabie saoudite et le Yémen
Plus...