Cité Seniors a su donner une place aux retraités

Personnes âgéesCe lieu d’accueil, géré par la Ville, propose quantité d’activités aux aînés. Ils s’y sentent valorisés.

Cité Seniors accueillera ce jeudi le Café Tribune du journal. Un Rendez-vous mensuel avec les lecteurs de la «Tribune de Genève».

Cité Seniors accueillera ce jeudi le Café Tribune du journal. Un Rendez-vous mensuel avec les lecteurs de la «Tribune de Genève».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une fois à la retraite, certaines personnes ont le sentiment de ne plus compter dans la société. «À Cité Seniors, elles se sentent bien, reconnues et valorisées», note Esther Alder, conseillère administrative en charge de la cohésion sociale et de la solidarité. Créé par la Ville de Genève, et plus particulièrement par l’ancien magistrat Manuel Tornare, ce lieu de vie, d’information et d’échange dédié aux seniors veut répondre à leurs besoins, en leur proposant de multiples activités et animations.

«Cité Seniors a ouvert ses portes le 1er octobre 2006 afin de compléter le dispositif de la Ville en faveur des aînés qui, à l’époque, touchait surtout les personnes très âgées au sein des quartiers, précise le responsable des lieux, Stéphane Birchmeier. Avec Cité Seniors, on a cherché à élargir l’action en touchant les jeunes retraités, avec un lieu dynamique peu stigmatisant.»

Généreuse donatrice

Tout a été rendu possible grâce à une donation d’Emma Louise Zell. Cette danseuse berlinoise juive, qui s’était réfugiée à Genève en 1937 pour fuir le nazisme, avait été chaleureusement accueillie par le Service social de la Ville. À titre de reconnaissance, Emma Louise Zell – devenue millionnaire – a fait don par testament d’un fonds très important à la Ville, en spécifiant que cette somme devait être consacrée aux aînés. Voulant créer des ponts entre les générations, Manuel Tornare avait à la base été séduit par le voyage intergénérationnel d’une enseignante française: pendant un an, des écoliers et des pensionnaires d’une maison de retraite s’étaient régulièrement rencontrés à Paris. Les aînés avaient découvert le hip-hop et la tecktonik, les mômes appris la valse et la recette du bœuf mode. «Le développement du lien intergénérationnel s’inscrit dans notre politique de proximité», soulignait alors l’initiateur de Cité Seniors.

Brunchs dominicaux

Cet endroit continue aujourd’hui à organiser des brunchs dominicaux, suivis d’un riche programme d’animations pour tous les âges. Entre concerts, thés dansants, pièces de théâtre et démonstrations de danses, chacun peut y trouver son bonheur. «Cité Seniors est une magnifique vitrine pour toutes les prestations que la Ville propose aux seniors, se félicite la magistrate Verte. C’est aussi un lieu où les personnes âgées peuvent exercer leurs talents.» Des cours et ateliers de sensibilisation aux nouvelles technologies sont notamment proposés. «Nous voulons lutter contre les stéréotypes liés à l’âge», motive Stéphane Birchmeier.

Cela tombe bien. Ce jeudi à 18 heures, Cité Seniors (62, rue de Lausanne) accueillera un Café Tribune, rendez-vous mensuel de la «Tribune de Genève» avec ses lecteurs, sur le thème: «Quelle place pour les seniors à Genève?»

Créé: 26.09.2019, 07h32

Info pratiques

Café Tribune
Ce jeudi 26 septembre à 18 heures,
Cité Seniors (62, rue de Lausanne)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus crée une frénésie de nettoyage
Plus...