Passer au contenu principal

Le CIPRET-Genève réagit après le dépôt de plainte de Publicité Suisse

Le Centre d’information pour la prévention du tabagisme (CIPRET) avait détourné des slogans publicitaires.

Deux affiches de la campagne anti-tabac menée par le CIPRET.
Deux affiches de la campagne anti-tabac menée par le CIPRET.

L’association Publicité Suisse, qui regroupe les acteurs de la branche publicitaire en Suisse romande a dénoncé mardi dernier les slogans «calomniateurs, mensongers et diffamatoires» de la campagne anti-tabac menée par le Centre d’information pour la prévention du tabagisme (CIPRET).

A l’occasion de la Journée mondiale antitabac du 31 mai, le CIPRET Genève avait détourné des slogans et affirmé : «La publicité tue», «La publicité rend impuissant» ou «La publicité provoque le cancer». Y voyant «une atteinte à un secteur économique», Publicité Suisse avait réagit en portant plainte auprès de la Commission suisse pour la loyauté en publicité. Elle était aussi intervenue auprès de l’Association des communes genevoises qui a autorisé ces affiches sur le domaine public.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.