Cinq cas de coronavirus signalés en France voisine

ÉpidémieDes dépistages sont en cours aux Contamines Montjoie, où quatre adultes et un enfant ont été annoncés positifs samedi.

La station de ski haut-savoyarde des Contamines Montjoie se situe à près de 75 kilomètres de Genève.

La station de ski haut-savoyarde des Contamines Montjoie se situe à près de 75 kilomètres de Genève. Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cinq nouveaux cas de coronavirus ont été annoncés samedi par le ministère français de la Santé. Il s'agit de quatre adultes et d'un enfant de nationalité britannique qui ont côtoyé dans un chalet aux Contamines Montjoie un ressortissant britannique qui revenait de Singapour. De retour en Angleterre, ce dernier a séjourné quatre jours fin janvier dans la station de ski de Haute-Savoie, située à 75 kilomètres de Genève. Lui-même a été diagnostiqué jeudi à Brighton.


Le suivi en direct: Le coronavirus plus meurtrier que le SRAS


Ces nouveaux malades ont été hospitalisés dans la nuit de vendredi à samedi au sein d'hôpitaux français dévolus au traitement du coronavirus (les centres hospitaliers universitaires de Lyon, Saint-Etienne et Grenoble). Ils ne présentent aucun «signe de gravité», précise le ministère de la Santé. La France compte désormais onze cas confirmés de coronavirus. En revanche, aucun cas n'a été enregistré sur le sol helvétique pour le moment.

Dépistages en cours

La ministre française de la Santé Agnès Buzyn s'est rendue ce dimanche dans la station de ski haut-savoyarde. L'objectif est de rassurer habitants et touristes, alors que les vacances de février viennent de débuter. «Je suis venue aux côtés des familles pour les informer, leur expliquer ce qui est prévu, les concernant, dans les prochains jours», a-t-elle déclaré, aux côtés du maire de la commune Etienne Jacquet.

Un centre d'accueil a été ouvert dimanche matin au centre d’animation des Contamines Montjoie. Agnès Buzyn a fait savoir que «plus de 100» personnes ayant été en contact avec les individus hospitalisés (onze Britanniques au total, dont les cinq qui se sont avérés positifs) y seront testées d'ici à dimanche soir. Le SAMU, le Service français d'aide médicale urgente, qui coordonne ces dépistages avec la Croix-Rouge, évoque le nombre de 200 prélèvements salivaires. Les résultats devraient être connus dans la soirée.

Réunion publique

Deux écoles ont été fermées jusqu'à nouvel ordre: celle de Marie-Paradis à Saint-Gervais et d'Alexis-Bouvard aux Contamines. Deux établissements que fréquente l'enfant britannique de neuf ans contaminé par le coronavirus.

Une réunion publique a été organisée samedi soir, a rapporté Le Messager. Pour être contaminé, «il faut un contact prolongé. Avoir passé quelques minutes sur un télésiège avec un malade ne suffit pas pour être contaminé», a insisté Anne-Marie Durand, directrice de la santé publique à l’ARS (Agence régionale de santé), citée par l'hebdomadaire.

Créé: 09.02.2020, 12h21

Articles en relation

Malgré le coronavirus, Air China dessert encore la Suisse

Transport aérien Plusieurs pays ont coupé les liaisons directes avec Pékin ou Shanghai. A Berne, on estime qu'informer les passagers suffit. Plus...

L'évolution du coronavirus ce 11 février

Coronavirus Retrouvez les évènements importants du 11 février concernant l'épidémie mondiale de coronavirus. Plus...

Le nouveau coronavirus plus meurtrier que le Sras

Chine Selon le dernier bilan publié dimanche, le nouveau coronavirus a fait 803 morts en Chine. L'épidémie continue à se propager. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Menacé par des explosifs, le village de Mitholz sera évacué dix ans
Plus...