Passer au contenu principal

En chute libre, le MCG perd son siège

Avec 5,5% des voix, le MCG n’est plus représenté à Berne. L’UDC, en revanche, conserve ses deux sièges, malgré un résultat en baisse.

Le MCG n’aura fait qu’un passage éclair à Berne. Deux législatures seulement. Avec 5,37% des voix, il n’a pas réussi dimanche à maintenir son siège au Conseil national. Roger Golay peut faire ses valises, après avoir passé six ans dans la capitale.

L’ancien policier avait remplacé Mauro Poggia en 2013. Ce dernier avait été brillamment élu en 2011, au plus fort de la vague MCG. Celle-ci est en reflux, et les élections de ce dimanche, après les cantonales de 2018, viennent le confirmer, même si ce parti, essentiellement cantonal, n’a jamais cartonné aux élections fédérales.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.