Passer au contenu principal

Exclue de l’UDC, Christina Meissner dit sa colère

La vice-présidente du Grand Conseil ne fait plus partie de l'UDC. Une assemblée générale du parti l'a décidé lundi soir.

Christina Meissner
Christina Meissner
L. Fortunati

Réunie lundi soir à Meyrin, une assemblée générale extraordinaire de l’UDC a confirmé la décision d’exclusion prise le 28 avril par le comité directeur contre Christina Meissner. «Une large majorité des membres, selon un communiqué du parti, a estimé que la faute qui lui est reprochée est d’une gravité telle que l’exclusion est appropriée.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.