Choulex craint d’être envahie par les voitures

Élections municipales 2020Le maire Patrick Reichsteiner remet son siège après dix-sept ans à l’Exécutif. Son successeur est déjà connu.

«Avec la construction des Communaux d’Ambilly, le trafic de transit a doublé dans le village en un an.»

«Avec la construction des Communaux d’Ambilly, le trafic de transit a doublé dans le village en un an.» Image: THIERRY PAREL

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une nouvelle ère s’ouvre à Choulex. Après dix-sept ans à l’Exécutif, le maire Patrick Rechsteiner a décidé de passer la main. Son successeur est déjà connu. Il s’agit d’un des deux adjoints actuels: Christophe Senglet, seul candidat en lice pour ce poste. Quatre conseillers municipaux brigueront les deux autres places à l’Exécutif.

Un important renouvellement aura également lieu au sein du Conseil municipal. Sur les treize élus qui siègent aujourd’hui, seuls cinq se représenteront lors des élections le 15 mars. Les nombreux départs ont suscité des vocations dans le village. Cinq jeunes âgés entre 25 et 30 ans ont décidé de déposer une liste intitulée «Nouvelle génération».

En quoi se distinguent-ils des deux listes traditionnelles? «Nous avons tous grandi dans le village et sommes impliqués dans les sociétés locales, souligne Quentin Meylan, membre du nouveau groupe. Nous présentons notre liste pour proposer de la jeunesse au Conseil municipal. Notre programme repose essentiellement sur le maintien de la qualité de vie à Choulex.»

Un projet de déclassement de 12'000 m2 de terres agricoles est en cours de procédure. La parcelle doit accueillir une septantaine de logements dans les cinq prochaines années. Ce futur quartier se veut intergénérationnel. Des appartements pour des personnes âgées y sont prévus. Au-delà de ce projet, les possibilités d’extension du village de Choulex s’avèrent maigres. «80% des terres sont en zone agricole», observe Christophe Senglet.

Si la commune est préservée d’une urbanisation effrénée, elle pourrait en revanche subir celle des communes voisines. «Avec la construction des Communaux d’Ambilly, le trafic de transit a doublé dans le village en un an, déplore le futur maire. Les travaux sur la route de Jussy ralentissent la circulation et les automobilistes cherchent des alternatives en empruntant les petites routes.» Le magistrat annonce déjà qu’il compte réfléchir prochainement aux solutions pour éviter que le village ne se retrouve envahi par les voitures.


Les chiffres

Population 1201 habitants.

Sièges à pourvoir 13 sièges au Conseil municipal et 2 adjoints. Le maire a été élu tacitement.

Dépense/hab. par année 3712 francs.

Budget 2020 4,791 millions.

Créé: 24.02.2020, 11h00

Articles en relation

Quatre communes genevoises baissent leurs impôts

Fiscalité Les habitants de Choulex, Vandoeuvres, Anières et Presinge seront moins taxés en 2020. Plus...

Qui pour défendre la zone villas de Chêne-Bougeries?

Élections municipales 2020 Beaucoup souhaitent un changement de têtes à l’Exécutif, où l’ambiance est jugée toujours aussi délétère. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...