Passer au contenu principal

Chiens dangereux: Genève donne du mou

Le Conseil d’Etat assouplit la loi pour permettre à des étrangers de s’installer à Genève avec leur molosse.

DR

La loi sur les chiens dangereux va être assouplie. C’est en tout cas le souhait du Conseil d’Etat. Ce dernier propose d’accorder des exceptions aux personnes qui viennent s’installer à Genève et qui, sans cette mesure, devraient se séparer de leur molosse.

Il se trouve que la liste genevoise des chiens dangereux ne correspond pas à celle des autres cantons et des autres pays. Conséquence, un Vaudois qui vient s’établir à Versoix risque de devoir se séparer de son animal. C’est apparemment trop demandé.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.