Passer au contenu principal

À Chêne-Bourg, on attend du CEVA qu’il ramène de la vie

Le chantier a fait fuir les clients des commerces, mais à terme, ceux-ci devraient en récupérer de nouveaux.

L’ancien Do-It de Migros.
L’ancien Do-It de Migros.
Lucien Fortunati

Quand on voit la place de la Gare de Chêne-Bourg, on ne réalise pas que le CEVA sera inauguré dans une dizaine de jours. Certes, des arbres viennent d’y être plantés, mais l’esplanade se cache toujours derrière des barrières de chantier opaques qui empêchent de se faire une idée du résultat des travaux. Cette impression d’inachevé est renforcée par l’aspect de certains immeubles entourant la gare.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.