Passer au contenu principal

Aux Charmilles, la zone industrielle pourrait abriter un village de créateurs

Une élue veut profiter de la récente installation de la Haute École d’art et de design dans le quartier.

Aujourd'hui, la zone industrielle des Charmilles héberge 150 artisans. Une élue veut aussi en faire une pépinière pour les jeunes talents en mode et design.
Aujourd'hui, la zone industrielle des Charmilles héberge 150 artisans. Une élue veut aussi en faire une pépinière pour les jeunes talents en mode et design.
Laurent Guiraud

Comment exploiter le potentiel de la zone industrielle des Charmilles, la seule située sur le territoire de la Ville de Genève? La conseillère municipale Marie Barbey-Chappuis a son idée. Dans une motion déposée la semaine dernière, elle propose d’y implanter un Village des créateurs, à l’image de celui qui a vu le jour à Lyon il y a une vingtaine d’années. «L’installation à proximité de la Haute École d’art et de design (HEAD) en 2017 offre une formidable opportunité de créer une sorte de pépinière pour soutenir les jeunes talents de notre canton», souligne l’élue PDC.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.