Le chantier des Eaux-Vives empêche un tea-room d’ouvrir ses portes

TravauxLa terrasse donne sur une palissade de chantier. Les affaires périclitent, aucune indemnisation n’est prévue.

Harun est le seul commerçant de l'avenue de la Gare-des-Eaux-Vives qui reste camouflé par les travaux.

Harun est le seul commerçant de l'avenue de la Gare-des-Eaux-Vives qui reste camouflé par les travaux. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Harun tient une épicerie à l’angle de l’avenue de la Gare-des-Eaux-Vives et de la rue de Savoie. Il y a deux mois, il a obtenu le bail du local à côté du sien, dans le but d’ouvrir un tea-room à côté de son épicerie.

La rue de Savoie ainsi qu’une partie de l’avenue de la Gare-des-Eaux-Vives seront rouvertes à la circulation le 26 août. La voie est déjà bien dégagée et les terrasses de l’avenue sont ouvertes et fréquentées. Bientôt, il devrait être à nouveau possible de garer sa voiture. Harun est le seul commerçant de l’avenue de la Gare-des-Eaux-Vives qui reste camouflé par les travaux. Un tas de gravats et des tuyaux sont entreposés derrière une palissade.

L’impossibilité de se parquer à proximité de l’épicerie a eu, selon Harun, de grosses conséquences sur son chiffre d’affaires. Son magasin regroupe un grand nombre de spécialités, russes notamment.

Il évoque justement une baisse de fréquentation de sa clientèle russe depuis que l’épicerie n’est plus accessible en voiture. Cela l’a mené à devoir jeter une partie de son stock de produits.

Il aimerait que le matériel de chantier devant son commerce soit déplacé. En attendant, le tea-room n’ouvrira pas, de peur que les charges et les coûts du personnel qui viendront s’ajouter au loyer ne fassent qu’empirer une situation qui n’est d’ores et déjà plus rentable.

Le Département des constructions et de l’aménagement de la Ville déclare que ce qui se trouve devant l’épicerie ne sert pas au stockage de matériel et que «l’ordonnancement du chantier ne permet malheureusement pas de remettre cette zone aux utilisateurs avant la fin de l’année».

En outre, le département affirme que, malgré les nuisances, aucun commerçant de l’avenue ne sera indemnisé.

Créé: 20.08.2019, 07h02

Articles en relation

Un restaurateur veut faire plier les CFF à la gare des Eaux-Vives

Justice Pour Dario Fantauzzo, l’attribution des restaurants de la future station du CEVA ne s’est pas faite dans les règles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...