Le MCG veut une commission d'enquête parlementaire sur le CEVA

Grand projetPromis pour fin 2017, le RER du Grand Genève ne sera pleinement ouvert au public qu'en 2019.

Le front d'attaque du tunnel de Champel au-dessus de l'Arve.

Le front d'attaque du tunnel de Champel au-dessus de l'Arve. Image: DR/CEVA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Mouvement citoyens genevois n'a pas tardé à réagir avec la virulence qu'on lui connaît pour dénoncer «le scandale du siècle, le gouffre à milliards» que promet de devenir la liaison Cornavin-Eaux-Vives Annemasse. Promis pour 2017, le RER du Grand Genève qui doit relier Annemasse à Lausanne en 1h12 ne sera pleinement ouvert au public qu'en 2019. Le MCG craint que la facture ne s'alourdisse, contrairement à ce qu'ont assuré les autorités cette semaine.

«Le tunnel de Vésenaz a connu un surcoût remarquable», rappelle Roger Golay. «Nous avons tout lieu de penser que l'affirmation actuelle du Conseil d'Etat selon laquelle le budget de 1,6 milliard de francs serait tenu est fausse, estime le président du MCG. Simplement, poursuit-il, l'autorité n'osera pas déposer un complément de crédit avant la fin des travaux, de peur que le peuple le refuse. Nous ne découvrirons le pot au rose qu'à la fin du chantier.» Le conseiller national dit vouloir également interpeller le Conseil fédéral sur cette question lors de la prochaine session des Chambres en mai.

Eric Stauffer est lui aussi certain que le budget va exploser. Il signale que son conseiller d'Etat, Mauro Poggia, a fait noter son opposition lors de la dernière séance du Conseil d'Etat.

Le deuxième parti du canton veut en avoir le cœur net. Il réclame donc la constitution du commission d'enquête parlementaire et dit déposer un projet de loi dans ce sens. Une telle commission dispose de droits accrus d'investigation. Pour l'heure, le MCG n'a pas approché les autres partis. Il devrait sans peine obtenir l'appui de son allié UDC. Contactée à Berne où elle siège en commission du Conseil national, Céline Amaudruz se dit en première analyse plutôt favorable à cette démarche. (TDG)

Créé: 27.03.2014, 15h41

Articles en relation

21 mois de retard à Champel: la mise en service du CEVA est reportée

Travaux La réalisation du tunnel, un ouvrage clé, accuse du retard suite aux recours et à la nécessité de renforcer les mesures constructives en raison de la géologie. Plus...

Le percement du tunnel de Pinchat a commencé le 10 mars

Chantier du CEVA Une inconnue persiste: la commande des trains à double courant, suisses et français. Plus...

La Suisse et la France signent à Paris la convention sur le CEVA

Grand Genève La liaison Cornavin-Annemasse, une pièce maîtresse du réseau national, estime Doris Leuthard. Interview. Plus...

Chantier du CEVA: la fissure d’un immeuble est placée sous haute surveillance

Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse Un système électronique a été posé sur un bâtiment pour suivre, 24 h sur 24 h, l’évolution d’une fissure. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Liliane Bettencourt
Plus...