Passer au contenu principal

Le CERN quitte ses murs pour Les Automnales

Invité d’honneur de la neuvième édition des Automnales, le CERN souhaite toucher un public plus large.

Robert Hensler, président de Palexpo.
Robert Hensler, président de Palexpo.
Lucien Fortunati

«On souhaite briser «l’effet tour Eiffel». Comme les Parisiens qui ne visitent pas le monument, les Genevois viennent peu découvrir le CERN, alors qu’ils habitent juste à côté», déclare François Briard, responsable des visites et des relations locales. Pour renverser cette tendance, le prestigieux laboratoire scientifique prend les devants et s’installera aux Automnales, du 10 au 19 novembre.

Hôte d’honneur de la neuvième édition de la foire genevoise, le CERN occupera près de 1000 m2 de Palexpo. Tout a été pensé dans le détail. L’école IPAC Design Genève a imaginé la disposition des différents stands, reproduisant, vue du ciel, une collision de particules.

«On ne se contentera pas de présenter l’histoire et les activités du CERN. Les visiteurs découvriront, grâce à des films en réalité virtuelle, des parties du laboratoire normalement inaccessibles au public», se réjouit François Briard.

Son casque vissé sur la tête, tout un chacun aura l’occasion de pénétrer 100 m sous terre pour découvrir, et presque toucher du bout des doigts, le LHC, le plus grand accélérateur de particules au monde. Un autre film nous propulsera à 300 km au-dessus de la terre, avant de nous plonger dans les entrailles du centre de calcul, le cœur administratif et informatique du laboratoire. Le tout, sans bouger de sa chaise.

«Toutes les explications scientifiques seront évidemment vulgarisées, ajoute François Briard. La science doit être compréhensible pour tous, de 5 à 105 ans, comme on dit au CERN.»

Mais il ne sera pas uniquement question de science durant ces Automnales. Parmi les nouveautés de cette année, on peut citer le Salon de la montagne, la Bulle des artisans et un espace bio. Les passionnés et les novices découvriront également la convention Japan Cosplay, qui réunira la culture pop japonaise ainsi que la culture traditionnelle de l’Empire du Soleil levant.

Et les visiteurs n’auront pas besoin de se presser pour aller à la rencontre des 500 exposants présents à la foire car, depuis cette année, l’entrée sera gratuite tous les jours, à partir de 19 h. «L’occasion de venir après le travail ou de revenir si l’on souhaite poursuivre la visite», explique Laurence Brenner, directrice des Automnales. Si 145 000 personnes avaient fait le déplacement en 2016, les organisateurs de la foire espèrent, pour cette nouvelle édition, en attirer près de 150 000.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.