Passer au contenu principal

Le CERN investit un milliard pour se moderniser

Sur cent francs dépensés chaque année par cette institution, huit vont à des firmes suisses, dont quatre à des sociétés genevoises.

Cérémonie de lancement du LHC à Haute Luminosité (HL-LHC)
Cérémonie de lancement du LHC à Haute Luminosité (HL-LHC)
Lucien Fortunati

Un tunnel circulaire long de 27 kilomètres et bourré de technologie. Cette installation, construite de manière souterraine, sous la frontière franco-suisse, est l’alpha et l’oméga du CERN, le Centre européen de recherche nucléaire, qui existe depuis 1954. Afin d’améliorer le fonctionnement de cet accélérateur de particules en décuplant sa luminosité (LHC ou Grand Collisionneur de hadrons, considéré comme le plus puissant du monde), un investissement de près d’un milliard de francs est prévu. Vendredi matin, une cérémonie de lancement des travaux de génie civil du projet de LHC à haute luminosité s’est déroulée au CERN. Deux nouvelles galeries de service de 300 mètres de long seront construites et deux puits d’environ 100 mètres de profondeur seront creusés pour accéder à ces galeries depuis la surface. Sur ce milliard, 160 millions de francs ont déjà été dépensés et le tiers du budget total a été engagé, en particulier pour réaliser ces travaux de génie civil.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.