Le centre médical des Eaux-Vives se dédouble

GenèveHistoriquement située rue du Nant, l’institution concentre ses activités à l’avenue de la Gare-des-Eaux-Vives depuis lundi.

Lucie Munzinger, directrice opérationnelle du centre, prend la pose à l’accueil principal.

Lucie Munzinger, directrice opérationnelle du centre, prend la pose à l’accueil principal. Image: LUCIEN FORTUNATI

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour les habitants du quartier, c’est un changement de perspective: le centre médical des Eaux-Vives version rue du Nant 4, avec ses 950 m2 sur quatre étages, est réduit à peau de chagrin. Seuls quatre médecins internistes y subsistent au dernier étage. Les 14 autres ont déménagé dans un nouvel espace ouvert depuis lundi à quelques dizaines de mètres plus haut, à l’avenue de la Gare-Des-Eaux-Vives 3.

Situé au troisième étage de l’immeuble O’centre, selon la dénomination du projet CFF immobilier, il a malgré tout pignon sur rue grâce à sa petite réception du rez-de-chaussée, qui sert de vitrine. «Cela permet d’aiguiller les patients et d’être plus visibles», décrit Lucie Munzinger, directrice opérationnelle. De nombreuses salles d’attente d’apparence chaleureuse, comme dans un hall d’hôtel, sont destinées aux patients avec ou sans rendez-vous, et quelle que soit leur couverture d’assurance (base seule et/ou complémentaire). De nombreux spécialistes sont à leur disposition: cardiologue, pneumologue, angiologue (vaisseaux), dermatologue, gynécologue et endocrino-diabétologue. Les locaux accueillent aussi une garde pédiatrique de 19h à 22h en semaine, de 9h à 22h les week-ends et jours fériés.

Ce centre flambant neuf de 1300 m2 tout en horizontalité appartient au groupe Swiss Medical Network, et permet donc des synergies avec la Clinique Générale-Beaulieu. Le nouveau plateau de radiologie a-t-il par exemple été acquis à la hâte avant la mise en place du moratoire sur les équipements lourds? Et est-il pertinent de l’acquérir étant donné la densité de ce matériel en ville? «Le recensement cantonal a été fait en décembre 2018, le projet de centre est antérieur, indique Lucie Munzinger. Par ailleurs, pour une meilleure répartition du matériel, nous avons déconnecté une IRM à la Clinique Générale-Beaulieu pour en installer une aux Eaux-Vives. Tout ce qui concerne la mammographie, l’échographie et la radiographie simple n’est pas considéré comme des équipements lourds.» La cadre n’a pas peur de se mettre à dos les médecins de cabinet, car «notre centre existe depuis cinquante et un ans, nos médecins ont toujours la même patientèle. Nos consultations sans rendez-vous soulagent au contraire les confrères indépendants souvent saturés.»

Le centre pense aussi se distinguer suffisamment des Grangettes à proximité. «Nous sommes complémentaires. Nos médecins agissent dans une logique de médecin de famille et orientent les patients ailleurs au besoin. On n’a pas de chirurgien pour intervenir en cas d’appendicite, contrairement aux Grangettes qui peuvent traiter les cas plus aigus.»

Une chose est sûre, le nouveau quartier qui sort de terre ne sera pas un désert médical, avec, entre autres voisins en train de s’installer, un centre dentaire Smile and Care dans le même bâtiment, et un autre centre médical multidisciplinaire, Qorpus, au n°28 de la même avenue. À l’échelle du pays, le groupe Swiss Medical Network est passé en l’espace de quelques mois de 6 à 20 centres médicaux répartis à travers la Suisse.

Créé: 13.02.2020, 19h08

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...