Centre de la danse à Vernier: le Municipal s’interroge

PolitiqueLes élus renvoient en Commission des finances le projet dans lequel les autorités veulent investir 10 millions.

Image de synthèse du projet architectural.

Image de synthèse du projet architectural. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Ce projet d’une Maison de la culture est intéressant pour notre commune, mais nous devons encore obtenir des informations au niveau financier pour le soutenir, car notre dette enfle», explique le PDC Yves Magnin.

Le constat dressé par ce mammouth de la politique verniolane, en course pour la Mairie ce printemps – il sera en campagne samedi soir à l’école de Vernier-Place – a été partagé par d’autres élus lors de la dernière séance municipale, qui a vu la MCG Ana Roch, elle aussi candidate à l’Exécutif, accéder à la présidence.

«Dette à 200 millions»

«Plusieurs partis ont mis leur bémol à ce mégaprojet, renchérit le MCG Thierry Cerutti, qui postule également à l’Exécutif. Ce serait super bien pour l’image de Vernier, mais est-ce bien raisonnable avec une dette à 200 millions?» Toutes ces questions n’altèrent pas l’enthousiasme du conseiller administratif Martin Staub: «Logique qu’il y ait des interrogations pour un projet aussi emblématique!»

Le Délibératif devait répondre, ce soir-là, à la proposition du gouvernement de lui octroyer un crédit de 10 millions de francs pour concrétiser cette Maison de la culture dont le coût total est estimé à 114 millions (notre édition du 23 janvier).

L’idée a été imaginée par Thierry Cerutti en 2009, au temps où il était conseiller administratif. Mais c’est le magistrat PLR Pierre Ronget, responsable de la Culture, qui a lancé le projet actuel: une grande salle de spectacles, douze locaux de musique, un espace de création pour la danse – pouvant être transformé en lieu de représentation – ainsi que six salles de répétition. Et même un hôtel pour accueillir les artistes.

Rayonnement local

«Un projet phare pour les Verniolans, qui pourront non seulement s’y divertir, mais également y pratiquer la culture, promet le responsable de la Culture verniolane. Il contribuera aussi au rayonnement de la commune dans le canton, et au-delà, grâce à sa structure de formation et de diffusion.»

Baptisé Concorde espace culture, ce centre culturel ambitionne de «faire de Genève un temple de la danse», selon les termes du socialiste Staub.

Prévue au croisement des avenues de l’Ain et de Châtelaine, au lieu-dit de la Concorde, cette intention séduit le postulant PLR à la Mairie, Gian Reto Agramunt, qui vante, lui, le partenariat public-privé sur lequel s’articule la Maison de la culture: «Ce montage financier doit favoriser une structure performante adaptée aux besoins de la population.»

Des mécènes

On retrouve parmi les donateurs la Fondation Wilsdorf (20 millions), l’Association des communes genevoises (5 millions), l’État (2,6 millions liés à la gratuité des terrains), mais encore différents mécènes privés (1,5 million) et la Loterie Romande (1 million pour les logements étudiants figurant dans ce projet). «On espère que d’autres fondations viendront compléter les 6,5 millions manquant pour arriver à un total de 40% de fonds propres», indique Martin Staub. Qui compte bien convaincre les plus réticents des conseillers municipaux, au début du mois prochain, lors d’une information «toutes commissions réunies». Quoi qu’il en soit, la décision sera prise après les élections du 15 mars. «La posture calendaire du moment pourrait fausser le jeu», prévient le sage secrétaire communal Michel Burgisser.

Rappelons enfin que depuis la création de la fondation de droit privé Fodac – en 2014 – conçue pour réaliser ce projet, sa présidence avait été assurée par Pierre Ronget, chef de la Culture. C’est dorénavant l’avocat Romain Jordan qui a repris le flambeau.

Créé: 31.01.2020, 07h14

Articles en relation

Vernier veut s’offrir un centre culturel pour 114 millions de francs

Vernier Les autorités verniolanes invitent le Municipal à investir 10 millions de francs sur le montant total de ce projet. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...