Passer au contenu principal

Des centaines de policiers réclament 2,7 millions

Près de 700 policiers estiment que l’Etat leur a volé des heures de travail. La guerre des horaires de la police est relancée.

Herrmann

On croyait l’épineux problème des horaires de la police réglé. On découvre que près de 700 policiers en uniforme estiment que le Canton leur a volé des heures de travail, pour un montant estimé à 2,7 millions de francs. Ils dénoncent aussi une organisation du travail sur appel. Leur syndicat, l’Union du personnel du corps de police (UPCP), s’apprête à porter l’affaire devant la justice. A l’heure où le déficit se creuse, la demande passe mal.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.