Passer au contenu principal

Des centaines de personnes dénoncent "l'injustice envers les animaux"

La Journée Mondiale pour la Fin du Spécisme a réuni beaucoup de monde dans les rues de Genève. Explications et récit au trot.

Genève, le 22  aout 2015. Journée Mondiale pour la Fin du Spécisme. Les défenseurs de la cause animale ont manifesté à Genève ce samedi 22 août. Discours, défilé dans le centre-ville et happening sur le pont des Bergues et devant la cathédrale Saint-Pierre. Entre 500 et 1000 personnes au plus fort du rassemblement.
Genève, le 22 aout 2015. Journée Mondiale pour la Fin du Spécisme. Les défenseurs de la cause animale ont manifesté à Genève ce samedi 22 août. Discours, défilé dans le centre-ville et happening sur le pont des Bergues et devant la cathédrale Saint-Pierre. Entre 500 et 1000 personnes au plus fort du rassemblement.
Magali Girardin
Genève, le 22  aout 2015. Journée Mondiale pour la Fin du Spécisme. Les défenseurs de la cause animale ont manifesté à Genève ce samedi 22 août. Discours, défilé dans le centre-ville et happening sur le pont des Bergues et devant la cathédrale Saint-Pierre. Entre 500 et 1000 personnes au plus fort du rassemblement.
Genève, le 22 aout 2015. Journée Mondiale pour la Fin du Spécisme. Les défenseurs de la cause animale ont manifesté à Genève ce samedi 22 août. Discours, défilé dans le centre-ville et happening sur le pont des Bergues et devant la cathédrale Saint-Pierre. Entre 500 et 1000 personnes au plus fort du rassemblement.
Magali Girardin
Genève, le 22  aout 2015. Journée Mondiale pour la Fin du Spécisme. Les défenseurs de la cause animale ont manifesté à Genève ce samedi 22 août. Discours, défilé dans le centre-ville et happening sur le pont des Bergues et devant la cathédrale Saint-Pierre. Entre 500 et 1000 personnes au plus fort du rassemblement.
Genève, le 22 aout 2015. Journée Mondiale pour la Fin du Spécisme. Les défenseurs de la cause animale ont manifesté à Genève ce samedi 22 août. Discours, défilé dans le centre-ville et happening sur le pont des Bergues et devant la cathédrale Saint-Pierre. Entre 500 et 1000 personnes au plus fort du rassemblement.
Magali Girardin
1 / 13

La cause animale a ses défenseurs. Jusqu’à Genève qui servait, ce samedi, de lieu de rassemblement en marge de la Journée mondiale pour la Fin du Spécisme (JMFS). Pleines, les marges, de sympathisants motivés pour lutter contre cette forme de racisme (sic) qui considère que «la vie et les intérêts des animaux peuvent être négligés simplement parce qu’ils sont d’une autre espèce».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.