Une centaine de personnes dans la rue en soutien aux mineurs non accompagnés

RassemblementLa mobilisation en leur faveur reste forte. Elle s'est vérifiée ce lundi soir devant le Service de protection des mineurs (SPMI), fustigé une fois encore pour son inaction.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La question des jeunes migrants mineurs non accompagnés (MNA) ne quitte pas l’actualité locale, malgré la trêve estivale. Les soutiens qui s’expriment notamment au sein des associations qui œuvrent dans le domaine de l’urgence sociale étaient dans la rue à leurs côtés, ce lundi en fin d’après-midi. Une bonne centaine de personnes sur un trottoir trop petit, le long du boulevard Saint-Georges, au pied du bâtiment du Service de protection des mineurs (SPMI).

Prise de parole en deux langues (français et arabe) pour réentendre les revendications déjà formulées à plusieurs reprises, notamment dans une lettre récente de quatre pages adressée à Anne Emery-Torracinta, la conseillère d’État en charge du Département de l’instruction publique (DIP).

La parole exprimée dans la rue donne du poids aux mots écrits. Celle qui la porte ce lundi devant l’auditoire mobilisé est très applaudie. Le SPMI en prend pour son grade, fustigé pour son inaction, critiqué pour sa «non-assistance» à jeunes mineurs en danger.

«Ce même service choisit des hôtels de la place dont les gérants ne sont pas habilités à s’occuper de jeunes en situation précaire. Ils adoptent de surcroît des comportements racistes et violents.» Une adresse hôtelière proche du lieu du rassemblement est une nouvelle fois pointée du doigt.

Les témoignages cités en public ont valeur de réquisitoire. Ils font écho à ceux relayés et confirmés depuis déjà plusieurs mois par des professionnels de bonne foi travaillant chaque jour avec les mineurs concernés. Seront-ils enfin entendus? «Nous allons continuer à mener notre lutte, restez informés», ont conclu les orateurs en passant d'une langue à l'autre. Ce relais-là, inédit dans l'espace public, avait vraiment du sens et du soutien.

Créé: 15.07.2019, 20h42

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.