Passer au contenu principal

Un hôtel flottant : le projet fou d’un physiothérapeute en reconversion

Le catamaran Juusan a été mis à l’eau dans le port de Sciez lundi. Il devrait prendre sa place définitive entre le Jet d’eau et Baby plage mardi matin.

Avec ses 17 mètres de long, 9 mètres de large, 22 tonnes, et près de 2 millions de francs d'investissement, le catamaran Juusan, destiné au bed&breakfast l’hiver et à des croisières l’été, ne passera pas inaperçu. Le futur hôtel flottant devrait rejoindre sa place définitive entre le Jet d’eau et Baby plage mardi matin, si tout se passe bien. Il aura fallu moins de treize minutes au multicoques pour être mis à l’eau lundi matin dans le port de Sciez (voir vidéo ci-dessous). Le bateau a aussi retrouvé son mât, dont il était séparé pendant un convoi exceptionnel.

Une embarcation privée de cette taille serait unique sur le Léman. «Avec un bateau de 57 pieds comme celui-ci, on peut faire le tour du monde, on traverse les océans. Sur le lac, c'est quasiment disproportionné!», estime Marc Antoon, son concessionnaire. Si l'offre d'hébergement lacustre est développée au Bouveret, entre la péniche la Colombe, et le voilier la Dame du lac, le Juusan serait le seul «Boat&Breakfast» de la rade genevoise à notre connaissance. A partir de 150 francs la nuit en chambre simple, et 250 francs en chambre double, l'offre se veut raisonnable. «Mon objectif n'est pas de louer aux riches touristes uniquement, mais de permettre aux gens de la région d'y accéder», insiste Jean-Luc Oestreicher, son heureux propriétaire verniolan de 51 ans.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.