Un castor tué sur la route de Meinier

AnimauxLe cadavre a été retrouvé à peine cinq mois après le retrait des panneaux non autorisés. Indignation chez les défenseurs des animaux.

Le pauvre animal a été fauché sur la route de Meinier.

Le pauvre animal a été fauché sur la route de Meinier. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Voilà, regardez ce qui arrive quand on n’écoute pas les gens qui connaissent la nature.» C’est très agacé qu’Olivier Bodmer, fondateur de L’association Contact Castor, évoque la mort d’un castor, dimanche, sur la route de Meinier. Un accident, qui arrive quelques mois après le cafouillage du service de la Direction générale de la mobilité (DGM) qui avait posé des panneaux signalant le passage des castors, puis les avait retirés sur ordre de Berne (nos éditions du 24 octobre 2012).

«Alors que l’Allemagne, par exemple, dispose de ce genre de panneaux, il est incompréhensible que la Confédération n’autorise pas les cantons concernés à en poser, poursuit Olivier Bodmer. Il s’agit à la fois de sécurité publique et de sauvegarde de l’espèce.» Le castor pouvant peser jusqu’à 27 kilos, le choc avec une petite voiture ou une moto s’avère effectivement périlleux. «Il n’y a que 45 castors à Genève. Si on ne fait rien, il n’y en aura bientôt plus, déplore l’ami des rongeurs, espérant beaucoup d’une question déposée par une élue UDC devant le Grand Conseil, visant à ce que Genève entreprenne les démarches pour obtenir l’autorisation de la (re)pose de ces panneaux préventifs. (TDG)

Créé: 14.04.2013, 17h44

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Sortie du livre 'Sodoma, enquête au coeur du Vatican'
Plus...