Passer au contenu principal

Le casse-tête des déménagements

Les encombrants ne sont plus enlevés gratuitement. Déménager ce week-end? Cela sera compliqué.

Le service de délestage des encombrants de la Ville de Genève est fermé depuis le 16 mars. (Photo d'illustration)
Le service de délestage des encombrants de la Ville de Genève est fermé depuis le 16 mars. (Photo d'illustration)
Lucien Fortunati

Comme chaque fin de mois, les entreprises de déménagement sont sollicitées par les personnes qui quittent leur logement pour emménager dans un nouvel appartement. Mais la vilaine bestiole qui pourrit la vie de la planète s’est invitée dans ces opérations. «C’est un véritable casse-tête», résume le porte-parole d’une société mettant en lien les particuliers avec les entreprises. En raison des mesures fédérales obligeant à maintenir une distance entre les gens, il est compliqué de transporter à deux ou trois des objets volumineux. D’autant plus que les efforts des déménageurs les font transpirer, risquant de contaminer ou d’être infecté par un collègue. «Nous insistons auprès de notre clientèle pour différer le déménagement, détaille Isabelle Harsch, cheffe d’une entreprise de transports. Mais ce n’est pas toujours possible.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.