Passer au contenu principal

Thierry Apothéloz: «Je veux être un incubateur de solutions»

Une étude montre que les difficultés se concentrent dans certains quartiers et communes. Thierry Apothéloz veut en faire un outil pour agir.

La réhabilitation des Libellules est présentée comme exemplaire.
La réhabilitation des Libellules est présentée comme exemplaire.
Laurent Guiraud

À Genève, les populations de neuf communes cumulent plus particulièrement les difficultés sociales. Il s’agit celles de Vernier, Meyrin, Lancy, Chêne-Bourg, Onex, Versoix, Thônex et de la ville de Genève. Avec des différences parfois importantes entre quartiers sur le même territoire communal. Cette mise en évidence, qui se base sur six indicateurs, est le fait du Centre d’analyse territoriale des inégalités (CATI-GE), qui publie mercredi son troisième rapport sur la localisation des poches de précarité dans le canton.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.