Passer au contenu principal

Carouge répare des objets électroniques

La Ville, qui collabore avec le CFPT, propose de redonner une seconde vie aux objets électroniques.

Les élèves du Centre de formation professionnelle technique de Genève qui participent à cet atelier évitent ainsi un énorme gaspillage.
Les élèves du Centre de formation professionnelle technique de Genève qui participent à cet atelier évitent ainsi un énorme gaspillage.
LAURENT GUIRAUD

Début octobre a eu lieu un des quatre ateliers annuels de réparation d’objets électroniques. Celui-ci s’est installé à la Maison de quartier de Carouge, le temps d’une soirée.

Cet atelier est organisé et subventionné par la Ville de Carouge, qui collabore avec le Centre de formation professionnelle technique de Genève (CFPT), en particulier avec les élèves de son École d’électronique. Son origine remonte à 2001, date à laquelle Genève s’est doté d’un Agenda 21, c’est-à-dire d’un carnet de route pour le XXIe siècle, permettant à toute collectivité locale de se fixer des objectifs de développement durable et de les réaliser.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.