Passer au contenu principal

À Carouge, Nicolas Walder n'a pas de successeur naturel

Le conseiller administratif Vert a été élu dimanche au Conseil national. Il a demandé une dérogation à son parti pour terminer son mandat communal mais ne se représentera pas en 2020.

Nicolas Walder souhaite terminer son mandat au Conseil administratif de Carouge.
Nicolas Walder souhaite terminer son mandat au Conseil administratif de Carouge.
Steeve Iuncker-Gomez

Les élections fédérales ont parfois des conséquences en cascade. La victoire du Vert Nicolas Walder au Conseil national rebat ainsi les cartes des Municipales 2020 à Carouge.

Conseiller administratif dans cette commune urbaine depuis 2011, l’édile ne se représentera pas à l’Exécutif lors des prochaines élections. Les doubles mandats sont en effet prohibés chez les écologistes. Des dérogations peuvent toutefois être accordées pour un temps limité. Nicolas Walder en a fait la demande auprès du comité pour terminer la législature. «Je n’ai pas encore la réponse mais elle devrait m’être accordée, estime-t-il. Yvan Rochat (ndlr: magistrat Vert à Vernier) en a obtenu une lorsqu’il a été élu député au Grand Conseil.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.