Carole-Anne Kast renonce à briguer un siège au Conseil d’Etat

ELECTIONS 2013 La conseillère administrative d’Onex ne rejoint pas les trois autres socialistes qui ont officialisé leurs candidatures.

Carole-Anne Kast

Carole-Anne Kast Image: Magali Girardin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Carole-Anne Kast aurait aimé défier Pierre Maudet lors de l’élection partielle du Conseil d’Etat de juin dernier, mais l’assemblée du Parti socialiste lui avait préféré Anne Emery-Torracinta. Cette fois, c’est elle qui renonce à répéter l’exercice pour l’élection générale de l’Exécutif cantonal, dont le premier tour se déroulera le 6 octobre 2013.

La conseillère administrative d’Onex a pesé le pour et le contre avant de prendre sa décision aujourd’hui. «Dans la configuration actuelle, je pense que j’arriverai mieux à défendre les idéaux qui sont les miens au Conseil administratif d’Onex qu’au Conseil d’Etat», explique la socialiste.

Actuellement, trois candidats à la candidature socialistes se sont déclarés. Ce sont Anne Emery-Torracinta, députée, Sandrine Salerno, conseillère administrative en Ville de Genève, et Thierry Apothéloz, conseiller administratif à Vernier. Avec le nouveau système d’élection en deux tours, les partis peuvent théoriquement ouvrir le jeu et présenter davantage de candidats qu’auparavant. Il serait toutefois étonnant que le Parti socialiste choisisse une liste de plus de trois prétendants.

(TDG)

Créé: 17.12.2012, 17h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Français envisagent le référendum d'initiative citoyenne
Plus...