Le Canton prévoit un lourd déficit pour 2018

FinancesLe Conseil d'Etat présente un projet de budget prévoyant un déficit de 261 millions.

La présentation du projet de budget du Conseil d'Etat, ce mardi à l'Hôtel de Ville.

La présentation du projet de budget du Conseil d'Etat, ce mardi à l'Hôtel de Ville.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Ni satisfaisant, ni réjouissant». Ce sont les mots du ministre des Finances Serge Dal Busco en présentant le projet de budget 2018 du canton de Genève. Avec 261 millions de pertes, il présente effectivement le pire déficit depuis 2012 (474 millions). A l'époque, l'assainissement de la défunte CIA (Caisse de prévoyance du personnel enseignant de l'Instruction publique et des fonctionnaires de l'administration) avait nécessité une recapitalisation massive (763 millions).

Et cette fois? En 2018, le déficit sera plus important qu'en 2017 (79,5 millions) «en raison de conditions de départ défavorables», résume le président du Conseil d'Etat François Longchamp. La principale est liée aux revenus. Selon les prévisions du Département des finances, ils stagnent. Certes, ils s'établissent à 8 milliards (8,032), mais au lieu de progresser au rythme allègre de 2,5% par an, comme cela a longtemps été le cas, ils diminuent de 0,2%. Et encore cette stagnation est-elle compensée par des mesures visant à augmenter les revenus.... Sans elles, les recettes fiscales diminueraient de 1,1%. «Le Conseil d'Etat ne vise pas à augmenter les impôts, assure Serge Dal Busco, il cherche simplement à adapter le travail de l'administration à la nouvelle réalité, notamment la hausse des contribuables et à une forte hausse des dénonciations des citoyens liées aux échanges automatiques d'informations.»

En parallèle, les dépenses augmentent de 1,9%: «Deux tiers de l'augmentation des charges est mécanique ou contrainte par des lois», assure Antonio Hodgers, responsable du logement et de l'aménagement. Il cite notamment les prestations complémentaires, mais accuse aussi la facture fédérale, la fameuse RPT, de coûter cher (43 millions de plus que l'an passé, soit 299 millions net). D'autres dépenses augmentent aussi: la formation, le handicap, l'action sociale, la santé etc. En parallèle, le Canton créera 297 postes de fonctionnaires supplémentaires et demandera le payement d'une demi annuité en faveur des fonctionnaires.

Les investissements restent élevés et atteindront 773 millions nets. Il faudra emprunter pour les réaliser, mais l'effet sur la dette n'est pas clair. Néanmoins, celle-ci pourrait dépasser les 12,5 milliards actuels (niveau au 31.12).

Comme la loi l'exige, vu le niveau du déficit, un plan financier de redressement sur quatre ans est à l'étude. Il sera présenté cet automne. «Le Conseil d'Etat veut disposer d'un budget voté en 2018, lance Serge Dal Busco. La mouture que nous présentons à l'unanimité le permettra peut-être.»

Créé: 12.09.2017, 12h57

Articles en relation

Comment Dal Busco reprend son bâton de pèlerin sur la fiscalité des entreprises

Fiscalité Le ministre des Finances espère boucler en 2018 la réforme PF 2017, après l’échec en votation de RIE III. Plus...

Dal Busco: «On s'éloigne du frein à l'endettement»

Interview Le ministre des finances Serge Dal Busco répond à nos questions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.