Passer au contenu principal

Le canton de Genève fête les 200 ans de sa frontière

La cession de communes de la Rive gauche par l’Etat sarde a été scellée le 16 mars 1816. Marqué par les préoccupations de l’époque, cet accord a donné sa forme quasi définitive au canton.

Infographie: G. Laplace/I. Caudullo. Source: Genève et les communes réunies. Commune de Meyrin, Dictionnaire historique de la Suisse.
Infographie: G. Laplace/I. Caudullo. Source: Genève et les communes réunies. Commune de Meyrin, Dictionnaire historique de la Suisse.

Ce 16 mars, le canton de Genève fête le bicentenaire de son territoire moderne. C’est en effet ce jour-là en 1816 que fut signé le Traité de Turin – un accord passé entre la petite république, tout juste devenue suisse, et le royaume de Piémont-Sardaigne, dont le trône était occupé par la dynastie savoyarde, ennemie traditionnelle de Genève. Depuis lors, les frontières du canton n’ont connu que des retouches marginales, même si sa carte interne a été chamboulée (lire ci-contre).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.