Passer au contenu principal

La canicule laisse les sans-abri démunis

Lorsque la température grimpe, ceux qui vivent dans la rue sont soumis à des conditions de vie extrêmes.

L’association Café Cornavin distribue presque toute l’année de l’eau et de la nourriture aux sans-abri.
L’association Café Cornavin distribue presque toute l’année de l’eau et de la nourriture aux sans-abri.
Laurent Guiraud

L’alerte canicule est déclenchée depuis le 23 juillet. Premier réflexe: se réfugier dans des lieux climatisés et boire beaucoup d’eau, car la chaleur extrême et prolongée n’est pas sans danger. Mais s’en protéger est un luxe pour celles et ceux qui n’ont pas de domicile – à Genève, les associations comptent environ 800 personnes dans ce cas.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.