Un campus urbain pour la HEAD

GenèveDès la rentrée 2017, la Haute école d'art et de design de Genève commencera à investir de nouveaux bâtiments dans le quartier de la friche industrielle des Charmilles.

Vue panoramique des trois bâtiments: Hippomène (en rouge à droite), Elna (à gauche en longueur) et le 114B rue de Lyon (légèrement en retrait sur la gauche).

Vue panoramique des trois bâtiments: Hippomène (en rouge à droite), Elna (à gauche en longueur) et le 114B rue de Lyon (légèrement en retrait sur la gauche). Image: HEAD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les 700 étudiants de la HEAD bénéficieront bientôt d'un véritable campus urbain. La plupart des filières seront déménagées dans trois édifices situés sur la friche industrielle des Charmilles: le bâtiment Hippomène et le bâtiment Elna, tous deux situés dans le parc Hentsch et récemment magnifiquement restaurés, et l'ancien bâtiment de l'usine Hispano-Suiza, sis au 114B rue de Lyon, qui doit être rénové. Le centre historique de la HEAD, au boulevard James-Fazy, sera conservé.

Les espaces Hippomène et Elna seront investis dès la rentrée 2017; le troisième lieu, en principe, en 2019. Dans trois ans, Genève disposera donc d'un pôle d'excellence dans les domaines de l'art et du design. La HEAD rejoindra ainsi les très grandes écoles européennes qui, au cours des dix ou quinze dernières années, ont bénéficié de programmes architecturaux ambitieux.

Développement suit. (TDG)

Créé: 29.11.2016, 11h10

Articles en relation

Un défilé de la HEAD de laine et d’uréthane

Mariage des matières et des genres vendredi soir à l’espace Hippomène, où les étudiants en design mode ont dévoilé leurs inventives collections. Plus...

Les élèves de la HEAD confrontent mode et conflit

Réflexion Barbara Polla leur enseigne l’écriture créative et critique. Leurs travaux débouchent sur un journal et un site Web. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bolsonaro chez Trump
Plus...