«C'est un tremplin pour aider des jeunes à rebondir»

RéinsertionLe secteur Jeunes des Etablissements publics pour l’intégration (EPI) fête aujourd’hui son 25e anniversaire. Alain Kolly, directeur général des EPI, ne tarit pas d’éloges sur ce formidable outil de réinsertion.

Alain Kolly, directeur général des Etablissements publics pour l’intégration.

Alain Kolly, directeur général des Etablissements publics pour l’intégration. Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le secteur Jeunes des Etablissements publics pour l’intégration (EPI) – 48 route de Chêne – célèbre ses 25 ans en grande pompe. Et il le mérite bien, considère Alain Kolly, directeur général des EPI. Les chiffres parlent d’eux-mêmes: 70% des 2500 adolescents et jeunes adultes en difficulté, accueillis en un quart de siècle par cette structure, ont trouvé une orientation professionnelle. Interview.

Pourquoi un tel événement?
Parce que nous souhaitons rendre visible une prestation que nous sommes fiers de pouvoir offrir à une centaine de jeunes en moyenne chaque année. Cette prestation reste en effet peu connue du grand public; on s’adresse davantage au monde professionnel. Nous avions donc envie de marquer le coup.

Objectif?
Il est nécessaire de démystifier le jeune en rupture. Certains peuvent avoir des difficultés de parcours, mais ils méritent qu’on leur donne une seconde chance. Le secteur Jeunes des EPI est un tremplin pour les aider à rebondir, en collaboration avec le réseau et des entreprises.

Sans les entreprises, pas de réinsertion…
Oui, les entreprises sont essentielles dans cette démarche. Elles sont même indispensables pour effectuer le dernier kilomètre de la réinsertion, en octroyant des places d’apprentissage et de travail. Nous avons vraiment besoin du soutien de ces entreprises pour accompagner les jeunes dans cette étape fondamentale. (TDG)

Créé: 01.09.2015, 14h51

Articles en relation

«Plus de 1700 jeunes en rupture ont trouvé une profession»

Genève Le secteur Jeunes des Etablissements publics pour l’intégration fête ses 25 ans. Un formidable outil de réinsertion pour un public en difficulté. Plus...

Moins de jeunes en rupture scolaire à Genève

Formation Quelque 976 élèves en formation professionnelle ont décroché en 2013-2014, contre 1400 en 2011-2012. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bolsonaro chez Trump
Plus...