Passer au contenu principal

Le bus TOSA dysfonctionne dès sa mise en service

Le premier véhicule mis en circulation a dû être remorqué dimanche et n'a pas repris la route ce lundi.

Lucien Fortunati

Inauguré mardi, mis en service régulier dimanche matin, le bus TOSA a mal terminé sa première journée sur la ligne 23. Le même jour en fin d'après-midi, ce «trolleybus sans fil» a été repéré près de Balexert, tracté par une dépanneuse orange. Les TPG ne l'ont pas remis en piste ce lundi.

La régie ne détient pour le moment que deux des douze véhicules révolutionnaires appelés à desservir la ligne 23. L'un d'entre eux est encore utilisé pour des tests du système de recharge éclair qui est prévu sur treize des arrêts. L'autre a commencé dimanche ses rotations sur la ligne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.