Passer au contenu principal

Le bâtonnier Lionel Halpérin: «Notre métier doit évoluer avec la numérisation»

Le chef de file des avocats genevois prépare la profession au virage de la digitalisation. Non sans quelques craintes.

«Nous venons de créer une structure bénévole au sein de l’Ordre pour venir en aide aux ONG.», annonce Lionel Halpérin.
«Nous venons de créer une structure bénévole au sein de l’Ordre pour venir en aide aux ONG.», annonce Lionel Halpérin.
Laurent Guiraud

«Mon père ne m’a jamais suggéré de voie à suivre, explique Lionel Halpérin. Je l’ai vu heureux dans ses activités et cela m’a inspiré.» Élu à la tête des avocats genevois, Lionel Halpérin marche sur les traces de son illustre père, Michel, décédé en été 2014. À 43 ans, l’homme de droit a décidé de quitter les bancs du Grand Conseil, où il siégeait comme député PLR, pour se concentrer sur sa nouvelle mission.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.