Passer au contenu principal

Le bruit des avions risque de coûter très cher à l’Etat

L’État a perdu en justice. Il pourrait devoir indemniser des propriétaires de villas à Vernier. Ces derniers réclament plus de 40 millions.

A Vernier, les avions qui décollent ou atterrissent à Cointrin passent très près des habitations. Les nuisances sonores ont fait baisser la valeur des terrains constructibles.
A Vernier, les avions qui décollent ou atterrissent à Cointrin passent très près des habitations. Les nuisances sonores ont fait baisser la valeur des terrains constructibles.
Lucien Fortunati

L’État et l’aéroport risquent fort de passer à la caisse pour des montants qui s’annoncent très importants. Ils viennent en effet de perdre au Tribunal fédéral dans un litige qui les oppose à des riverains de l’aéroport. Ces derniers réclament plus de 40 millions de francs d’indemnisation, mais ce n’est que la pointe de l’iceberg. Motif: le bruit des avions, qui a fait perdre de la valeur à leurs terrains.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.