Passer au contenu principal

Des enfants s'autohypnosent contre la douleur et la peur

Les Hôpitaux universitaires de Genève forment le personnel médical à l’hypnose. Des dizaines d’enfants ont appris cette technique et l’utilisent.

Les HUG utilisent l'hypnose pour aider les enfants malades.
Les HUG utilisent l'hypnose pour aider les enfants malades.
Pascal Frautschi

On a tous des super-pouvoirs, dont on ne soupçonne pas l’existence et qu’on laisse en état d’hibernation. Un outil permet pourtant de les activer: l’hypnose. Cette technique permet d’apprendre à utiliser ses ressources pour focaliser son attention sur des images et sensations agréables et atténuer ainsi le volume d’une souffrance ou d’une peur et de limiter le recours aux médicaments. Depuis un an, des enfants soignés aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) en bénéficient et apprennent à la pratiquer. Quatre d’entre eux ont accepté de témoigner (lire ci-dessous).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.