Passer au contenu principal

Braquage aux Acacias: il s'affirme innocent et évoque l’Apocalypse

Deux Arméniens sont jugés depuis jeudi pour le brigandage d’une entreprise horlogère de luxe.

Les braquages se sont déroulés au deuxième étage de ce bâtiment situé aux Acacias.
Les braquages se sont déroulés au deuxième étage de ce bâtiment situé aux Acacias.
Laurent Guiraud

Deux Arméniens de 37 et 40 ans sont jugés depuis jeudi pour le braquage de l’entreprise horlogère DeLaneau aux Acacias. Ils sont accusés d’y avoir pénétré le 25 janvier 2012 avec cagoules et couteau et de s’en être pris à deux employés.

La femme aurait été projetée violemment par terre, ligotée, bâillonnée, frappée et menacée avec un couteau. Elle a finalement dit où se trouvaient les clefs des coffres-forts. Son collègue a donné les codes. Mais dans la précipitation, les malfrats n’ont pas réussi à les utiliser. Ils sont repartis bredouille.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.