Une bourse et un prix pour des projets genevois de développement durable

Concours cantonal«Les potions d'Adèle», l'association Ayni et l'Aventure 21 sont distingués par le Canton.

Sur le marché de Carouge, Louisa présente ses potions.

Sur le marché de Carouge, Louisa présente ses potions. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les lauréats 2019 de la bourse, du prix et de la distinction du concours cantonal du développement durable, ont été dévoilés vendredi, lors d'une cérémonie officielle qui a eu lieu à l'usine Parker à Carouge, dans le cadre d'Explore, Festival de la ville de demain. Antonio Hodgers, président du Conseil d’Etat, et Daniel Cattani, président du jury du concours, ont félicité les lauréats de cette nouvelle édition, qui récompense des initiatives innovantes et exemplaires en matière de développement durable.

La bourse d'un montant de 30 000 francs est attribuée à Louisa Saratsiotis. Elle est couronnée pour son projet de fabrication artisanale de produits ménagers sains, biologiques et locaux «Les potions d'Adèle». Ce projet a pour but de proposer des alternatives saines et écologiques à l’offre actuelle en matière de produits ménagers et d’encourager une nouvelle façon de consommer, plus attentive au respect des ressources. Le principe est de s’inspirer des recettes de grand-mère qui ont fait leurs preuves en élaborant des produits simples, polyvalents, efficaces et biodégradables, sans parfum chimique, ni conservateur, ni huile de palme, et accessible à tout un chacun.

Le prix doté de 10 000 francs est attribué à l'association Ayni pour la création d’une boutique de mode équitable et écologique. Elle propose une large palette de vêtements, accessoires et produits à la fois écologiques et issus du commerce équitable ou de filières de production respectant de hauts standards, des articles vendus en exclusivité ou difficiles à trouver ailleurs dans le commerce. Face à la «fast-fashion» qui domine le marché de l’habillement, avec ses impacts négatifs sur le plan social et écologique, la boutique Ayni vise ainsi à proposer une alternative concrète à tous ceux et celles souhaitant consommer de manière plus responsable.

La distinction est décernée à la Ville de Genève (service Agenda 21 – Ville durable) pour l’organisation d’un jeu destiné à sensibiliser au réchauffement climatique. Face au défi du réchauffement climatique, la Ville de Genève a intensifié en 2018 ses mesures d’information et de sensibilisation (Internet, Facebook, soutien à des actions associatives, etc.). En complément à ces moyens usuels, elle a également testé un événement pilote intitulé «Aventure 21 – Sur les traces de Zacharian Kraggs». Ce jeu grandeur nature sur le territoire municipal avait pour objectif d’attirer vers les thématiques écologiques un nouveau public cherchant avant tout à s’amuser. Plus de 600 personnes se sont inscrites au jeu durant un week-end, et 86 % ont apprécié l’événement. Une nouvelle édition est prévue à l’automne 2019.

L'édition 2019 du concours a été marquée par la richesse des idées proposées, l'originalité, la créativité et la qualité des projets soumis au jury du concours. Elle reflète l'intérêt de la société civile et le dynamisme de Genève et de sa région pour relever les défis et saisir les opportunités que représente le développement durable. Sur un total de quarante candidatures, le jury a retenu cette année un lauréat pour la bourse, un lauréat pour le prix et un lauréat pour la distinction. Trois mentions ont également été décernées.

Organisé depuis 2002 par le service cantonal du développement durable, ce concours annuel s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du concept cantonal du développement durable 2030. Il a pour objectifs de soutenir, encourager et promouvoir les initiatives de la société civile et des institutions publiques en matière de développement durable à Genève et dans la région transfrontalière.

Des mentions pour la bourse cantonale du développement durable ont été décernées à la Coopérative La Manivelle pour son projet de bibliothèque d'outils et de matériel, à la Coopérative Itopie pour son projet de « ressourcerie » locale pour les pièces détachées informatiques. Une mention pour le prix cantonal a été décernée à l'Association Semences de Pays pour la création d’une structure locale de production de semences biologiques.

Créé: 20.09.2019, 16h44

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...