Passer au contenu principal

Un vandale a été interpellé mais les attaques continuent

Une douzaine de bouchers, vendeurs de viande et un fourreur ont été touchés depuis la fin de février. Nouvelle attaque vendredi.

Genève, le 11 mai 2018, rue de la Croix-d'Or. La Grande Boucherie du Molard a de nouveau été attaquée par des antispécistes. Au premier plan, son directeur, Serge Belime.
Genève, le 11 mai 2018, rue de la Croix-d'Or. La Grande Boucherie du Molard a de nouveau été attaquée par des antispécistes. Au premier plan, son directeur, Serge Belime.
Georges Cabrera
Genève, le 11 mai 2018, rue de la Croix-d'Or. La Grande Boucherie du Molard a de nouveau été attaquée par des antispécistes.
Genève, le 11 mai 2018, rue de la Croix-d'Or. La Grande Boucherie du Molard a de nouveau été attaquée par des antispécistes.
Georges Cabrera
Genève, le 11 mai 2018, rue de la Croix-d'Or. La Grande Boucherie du Molard a de nouveau été attaquée par des antispécistes.
Genève, le 11 mai 2018, rue de la Croix-d'Or. La Grande Boucherie du Molard a de nouveau été attaquée par des antispécistes.
Georges Cabrera
1 / 5

La Grande Boucherie du Molard a été vandalisée une deuxième fois en moins de trente jours. Ses vitrines ont été détruites, dans la nuit de jeudi à vendredi, par des jets de pierres. Six cailloux ont été retrouvés sur place et saisis par la police scientifique. Et un suspect a été interpellé.

Cette fois, contrairement à la première attaque qui avait été accompagnée d'autocollants, le forfait n'est pas signé. Mais il ne fait guère de doute aux yeux de son directeur, Serge Belime, qu'il s'agit à nouveau du groupe qui se revendique «antispéciste» et qui s'en prend depuis plusieurs mois aux bouchers, vendeurs de viande et un fourreur de la place.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.