Bière, forêts et cultures autour de Jussy

Le canton à vélo (5/5)La balade vous emmène découvrir le sud-est du canton. Les pentes sont douces, mais la route est longue… Heureusement, les pauses sont possibles, nombreuses et recommandées.

Une vue des marais de Sionnet.

Une vue des marais de Sionnet. Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il fait soif sur la route. Rapport à la poussière, la chaleur, l’effort. Cette loi naturelle, contre laquelle il convient de se prémunir, tout cycliste l’a expérimentée. Heureusement, les points d’eau et les débits de boissons sont nombreux dans la campagne genevoise. Avec un peu de soin, on peut par exemple arriver les mardis, mercredis et jeudis entre 17 h et 19 h à la Brasserie des Murailles, à Corsinge, pour la visiter et vider force canettes en trinquant à la santé des patrons, Nathalie Droz et Philippe Margand. Bien sûr, auparavant ou après, un vaste périple vous attend…

Cliquez pour agrandir

Étape 1: Choulex-Jussy-Lullier

On peut commencer la balade par le Café des Amis. Un lieu historique, refait «de manière affligeante» selon les défenseurs du patrimoine (voir le journal «Alerte», automne 2009), mais qui conserve une terrasse sympathique. Et une cuisine! Ce jour-là, il y avait filets de sandre sauce écrevisses, risotto, légumes, à midi. On a failli rester. Mais le devoir avant tout! On remonte le village, puis, à la Vy-Creuse, on tourne à droite pour rejoindre la Seymaz, puis à gauche vers Corsinge. Drôle de rivière, la Seymaz, parfois noire et presque inquiétante, comme devant Champ-Dollon, elle gazouille vers Belle-Idée. Mais dans la plaine de Sionnet, elle se promène lentement. Sa canalisation dans les années 20 avait outré les défenseurs de la nature. Mais ils ne pesaient pas lourd face aux travaux de «mise en valeur». Aujourd’hui, la décanalisation est passée par là et la nature est à l’honneur. Et quelle nature! Roseaux, oiseaux qui passent et repassent. Un petit parfum de Camargue flotte dans l’air. «Cette renaturation au début des années 2000 a permis de poser les bases d’un rapport de confiance retrouvé entre les agriculteurs et l’État», souligne le responsable des travaux, Alexandre Wisard.

À Corsinge, on pivote vers Jussy par la route du Château-du-Crest, qui passe devant le château d’Agrippa d’Aubigné. Puis on peut s’arrêter dans le village, par exemple à l’Auberge de la Couronne, ressuscitée il y a un an par ses nouveaux responsables (tous les vendredis, apéro musical entre 18 h 30 et 20 h) ou juste à côté, à la boulangerie, pour prendre un pique-nique, avant de repartir vers Lullier.

Étape 2: Lullier-Presinge-La Renfile

On casse la croûte à l’École d’horticulture? Bien sûr, il est interdit de cueillir les fruits et légumes cultivés autour de l’école. Compensation: chaque arbre, chaque plantation, sur les 45 hectares du domaine, est identifié. On mange et on s’instruit. Sur la terrasse de la cafétéria (hélas fermée l’été), des orangers et des citronniers en pot vous transportent dans les «Chroniques italiennes» et «La chartreuse de Parme» de Stendhal. Marc Miéville, doyen de l’école, explique que la diversité des plantes rivalise avec celle du Jardin botanique. Hors vacances, on peut s’approvisionner au marché sur le domaine en produits certifiés «agriculture raisonnée». Ce jour-là, les fraises ont un goût sucré de violette, comme les fraises de montagne… Et Paolo Mafioli, le responsable, vante les mérites du jus de pomme du domaine, produit à l’automne. On se balade peinard le long des rhododendrons, des fleurs et des variétés anciennes de fruitiers. Avant de partir, le doyen encourage les bons élèves à tenter l’aventure de Lullier, qui offre un travail intéressant avec de bons débouchés.

On repart? D’accord. Si on a raté le repas, on peut s’arrêter à Presinge aux Vieux-Chênes, ou à l’Auberge communale. Il faut d’ailleurs passer devant cette dernière pour prendre le chemin des Cordonnières sans suivre le parcours cycliste, qui monte la route de la Louvière. On passe du coup devant le cimetière, puis c’est le chemin des Blessionniers et ceux sans noms de la forêt en direction du chemin des Jonchets. Après un bref coude à droite, puis un autre à gauche, on longe la frontière en direction de La Renfile. Là, un arrêt peut s’imposer à l’Auberge de la Ferme et ses incroyables cordons-bleus…

Étape 3: La Renfile-Gy-Choulex

À La Renfile, on ne peut pas manquer, sur la route de Juvigny, l’ancienne douane avec son apparence si fédérale. En la longeant, on prend le chemin en terre, direction Moniaz. On serpente dans le grésillement des insectes, on sent l’herbe coupée, l’arôme des foins. Juste à droite, côté France, les Voirons s’abaissent et la grande table verte qui dominait le paysage devient plus abordable. Depuis Moniaz, on revient par la route vers Jussy. À peu près entre les deux villages, un chemin part en direction de Gy: c’est celui des Tattes-Barres. Puis on suit l’allée du Chamblet, des parcours sablonneux où il faut être prudent. Arrivé sur la route de Bellebouche, Gy vous tend les bras avec son auberge au croisement avec le chemin des Vignes-du-Seigneur. À noter sur la place, une nouvelle buvette: le Jour Gy, ouvert au début de l’année. Si on y tient, on peut enfin revenir paresseusement vers Corsinge, puis Choulex. Et c’est ainsi que la vie est belle!

Créé: 11.07.2019, 19h12

Adresses

Brasserie des Murailles À Corsinge, ouvert du lu au ve, 8h-12h et 13h30-17h

Vieux-Chênes À Presinge, ouvert lu, ma et ve 8h30-minuit, sa et di 10h-minuit

Café des Amis À Choulex, ouvert 7 jours sur 7, 8h30-minuit

Articles en relation

À la conquête de l’Ouest sauvage

Le canton à vélo (4/5) Entre vignobles, forêts et rivières, explorez le Mandement, ses hameaux paisibles et ses gisements de biodiversité. En vous désaltérant, si possible, ailleurs que dans les caves à vin… Plus...

Trip cycliste version postindustrielle

Le canton à vélo (3/5) Lassé des balades champêtres? Un fil d’Ariane de pistes secrètes permet de se téléporter entre l’autoroute, l’aéroport et un troublant parc oublié. Allergiques au parfum du kérosène s’abstenir. Plus...

Hermance par les chemins de traverse

Le canton à vélo (2/5) De Vandœuvres, pédalez jusqu’à Hermance, mais loin des villas cossues. Une campagne bucolique et des sites historiques vous attendent sur ces chemins de traverse. Avant de plonger dans le lac. Plus...

La Champagne pétille en vert et blond

le canton à vélo (1/5) Cette boucle nous entraîne à travers les vignes, les blés et les étangs sur la rive gauche du Rhône. Le panorama promis mérite bien d’affronter quelques coteaux. On vous emmène? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les 30 ans du mur de Berlin
Plus...