Bientôt le bout du tunnel pour la Queue-d’Arve

Ville de GenèveUn crédit de 900 000 francs permettra d’étudier la rénovation du centre sportif jouxtant les Vernets.

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le sport et la culture ont tenu le haut de l’affiche hier soir au Conseil municipal de la Ville de Genève. Dès les premières minutes de la plénière, les élus ont voté à l’unanimité un crédit de 900 000 francs afin d’étudier la rénovation de la salle omnisports du centre sportif de la Queue-d’Arve.

Le but du projet final, dont le montant avoisine les 10 millions, consiste à transformer cet espace en salle multisports de compétition avec des gradins fixes. Les travaux permettraient de passer de 261 places assises à 3500 places. L’Exécutif entend accueillir dans ces lieux des matches de Coupe suisse ou de l’équipe suisse de basketball, volleyball et handball; des championnats suisses et d’Europe de tennis de table, d’escrime, de gymnastique, voire des matches de Fed Cup ou de Coupe Davis (tennis).

Il s’agit là de la première pierre d’un vaste édifice, soit le plan directeur des équipements sportifs, qui représente 300 millions d’investissements d’ici à 2030. A terme à la Queue-d’Arve, il est par exemple prévu d’optimiser l’espace du boulodrome en créant des terrains de squash et en modernisant le mur d’escalade.

Feu vert pour le Pavillon de la danse

Les avis ont été plus partagés lors du débat sur la construction du Pavillon de la danse. Ce bâtiment, d’un montant de 12 millions, est attendu par l’Association pour la danse contemporaine (ADC), qui occupe depuis 2004 la salle communale des Eaux-Vives, faute d’avoir un lieu dédié. C’est finalement par 51 oui contre 17 non (le PLR et quelques UDC) que le projet a obtenu le feu vert du Municipal. Après examen par la commission des travaux, le Pavillon devrait, selon toute vraisemblance, prendre ses quartiers sur la place Sturm, un emplacement qu’il occupera temporairement pendant sept ans, comme négocié avec les riverains.

De quoi enthousiasmer le magistrat de tutelle, Sami Kanaan: «Je me réjouis de voir se concrétiser deux projets très importants pour la vie culturelle et sportive de Genève.»

Rénover la chapelle des Macchabées

Autre crédit peu discuté, celui portant sur la restauration des façades et de la ferblanterie de la chapelle des Macchabées, qui jouxte la cathédrale Saint-Pierre. Sur un total d’environ 2 millions, la subvention de la Municipalité atteindra 363 000 francs. «Ce sont des travaux urgents, souligne la conseillère municipale socialiste Martine Sumi. Il faut notamment réparer les fissures de la ferblanterie et remplacer les pierres par de la molasse.» Elle note au passage que la molasse en question proviendra des carrières du jardin botanique. Le maire Rémy Pagani confirme: «Il s’agit de molasse genevoise qui a la particularité d’avoir des filets rouges.»

Contre la suppression des offices de poste

A la reprise, le Municipal s’est penché sur les urgences. Notamment sur la suppression des bureaux de postes, «pas moins de 12 offices dans le canton, dont deux en ville (rue du Stand et route de Malagnou)», selon les précisions des motionnaires. Le conseiller municipal MCG François Bärtschi a ainsi lancé: «Nous ne pouvons pas laisser cette dégradation continuer.» Le délibératif partage visiblement ce point de vue, puisqu’il a voté sur le siège et à l’unanimité le texte demandant à l’Exécutif de «s’opposer à toute fermeture d’office de poste à Genève». (TDG)

Créé: 13.09.2017, 21h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Merkel échoue à former une coalition
Plus...