Passer au contenu principal

Des biens pillés en Syrie saisis aux Ports Francs

Des pièces issues de Palmyre, du Yémen et de Libye ont été confisquées. Elles seront exposées en attendant d’être restituées.

Bas-relief funéraire, de Palmyre, en Syrie.
Bas-relief funéraire, de Palmyre, en Syrie.
Ministère pulic genevois

La justice genevoise a confisqué neuf vestiges archéologiques provenant de Palmyre, en Syrie, du Yémen et de Libye qui dormaient dans un local aux Ports Francs. Dans l’attente d’être restituées aux Etats d’où elles proviennent, ces pièces issues de pillages seront confiées, fait rare, au Musée d’art et d’histoire, pour être exposés au public, a communiqué vendredi le Ministère public.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.