La Bibliothèque de Genève exhume sa mémoire politique

EXPOSITIONLe public est convié à un deuxième accrochage lié à l'institution du dépôt légal. La vie citoyenne du canton se découvre en écrits et en affiches.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Bibliothèque de Genève continue de vouloir partager avec le public ses trésors enfouis sous le parc des Bastions. Après un premier accrochage sur les femmes, c’est au tour de la vie politique de s’extirper des catacombes, avec une exposition prévue du 11 juin au 12 juillet. Le tout s’inscrit dans un cycle lié à l’institution du dépôt légal, l’obligation faite de soumettre aux autorités tout imprimé édité à Genève. «Il s’agissait d’abord d’une volonté de censure des théologiens genevois, explique le directeur de la bibliothèque, Alexandre Vanautgaerden. Mais cela s’est retourné contre le pouvoir: on a tant voulu contrôler qu’on a fini par accumuler un panorama incroyable de tous les aspects de la vie, un véritable trésor.»

Le dépôt légal genevois, institué en 1539, est le plus ancien au monde après la France qui l’a précédé de deux ans. Une partie de l’exposition retrace l’histoire de l’institution, des multiples facettes de ses richesses et de ses quelques éclipses avant de s’atteler à l’angle plus politique de cette mouture. Dans cette section, les affiches constituent le morceau de bravoure, complété par une production plus livresque. Le pouvoir, qui a voulu le dépôt légal, l’a aussi alimenté, via des publications institutionnelles ou personnelles, ou encore des tracts.

Les mémoriaux des délibératifs sont ainsi stockés. «Et ça enfle de plus en plus», signale le commissaire de l’exposition, Etienne Burgy. Une institution a donc les moyens de mesurer la croissance de la logorrhée de nos élus...

L’exposition vise à rendre les Genevois attentifs à l’existence d’un gigantesque patrimoine, mémoire de leur cité, qui peut être consulté ou emprunté à la bibliothèque.

A la Bibliothèque de Genève, promenade des Bastions, du 11 juin au 12 juillet, du mardi au vendredi de 14 heures à 17 heures, le samedi de 10 heures à midi. Des visites publiques commentées et des conférences sont aussi prévues.

www.ville-ge.ch/bge (TDG)

Créé: 05.06.2014, 18h44

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...