À Bernex, cinq abribus à deux millions crispent les élus

Vote municipalLe crédit pour plusieurs abribus dotés de panneaux solaires a été voté de justesse au Conseil municipal. Non sans théâtralité dans le débat.

Les cinq abribus en question se tiendront aux arrêts de tram supplémentaires entre le P+R de Bernex et Vailly, dans le prolongement futur de la ligne du TCOB.<br />
Infographie: Gilles Laplace

Les cinq abribus en question se tiendront aux arrêts de tram supplémentaires entre le P+R de Bernex et Vailly, dans le prolongement futur de la ligne du TCOB.
Infographie: Gilles Laplace Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Je ne comprends pas bien ce qui se passe, là. Dois-je vous rappeler que l’on se trouve au Conseil municipal, que vous y êtes invités, mais pas pour livrer vos états d’âme? Merci de nous laisser débattre entre nous, maintenant.» Ce coup de gueule, passé par l’élu Luc Gioria à la séance du Conseil municipal de Bernex, mardi soir, ne s’adressait pas à des agitateurs issus du public. Non, ce sont deux conseillers administratifs de Bernex, soit deux des trois magistrats de l’exécutif, qui se sont ainsi fait remettre en place par l’élu PDC.

C’est que le débat autour de l’achat d’abribus dotés de panneaux photovoltaïques a été le théâtre de fortes divergences. Après la lecture des rapports de commissions, expliquant pourquoi le coût des cinq abris aux futurs arrêts de tram TCOB – qui rejoindra le p+r de Bernex à Vailly – est passé de 1,16 million à 1,96 million, le conseiller administratif PLR Gilbert Vonlanthen a pris la parole. «Si les panneaux photovoltaïques sont une excellente idée sur des bâtiments plus larges de la commune, ils ne sont pas assez rentables sur des surfaces plus réduites comme ces abribus. Leur durée de vie est de 20, 25 ans, et le seuil de rentabilité ne serait atteint qu’au bout de 30 ans.»

Après sa prise de parole, la conseillère administrative SoVe (socialiste et Verts) Guylaine Antille s’exprime aussi, arguant au contraire que soutenir le développement écologique est un choix politique pour «la protection de la planète», et en appelle à la «responsabilité et l’audace» des élus lors du vote.

Après le coup de gueule de Luc Gioria et un débat, le PLR demande le vote nominal, puisque le PDC, les socialistes et les Verts avaient annoncé voter pour. Mais appelés par leur nom un à un, les élus ont voté conformément à leur parti, et le crédit a été accepté par 12 voix contre 10, au grand dam du PRL.

Les tensions se sont dissipées en fin de la séance, où les élus ont brisé une marmite en chocolat, après avoir chanté le Cé que laino.

Créé: 13.12.2019, 07h40

Articles en relation

Explosion d’un distributeur de billets à Bernex: deux interpellations

Attaque Des malfrats encagoulés ont détruit le bancomat de la BCGE vers 4 h 30 ce matin. Un coup de feu a été tiré. Plus...

La vente d'un immeuble en crowdfunding à Bernex a abouti

Immobilier Un bien résidentiel est divisé en une cinquantaine de parts. Leur prix est du coup accessible à la classe moyenne. Plus...

À Bernex, «un travail de fou» est abattu pour accueillir Thoune

Coupe de Suisse Événement hors norme pour le Signal FC Bernex-Confignon, qui défie dimanche le club de Super League en Coupe de Suisse. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Hodgers veut 30% de surface arborisée à Genève
Plus...